Qu’est-ce que la congestion mammaire ?

2

Philippa Pearson-Glaze Traduit par Eva Marsal, Barcelone, Espagne Photo : Evangeline et Ruth, gracieuseté de Sally Hobson Photography

L’allaitement est normal et naturel, mais notre mère, nos sœurs et nos amis nous apprennent souvent comment s’y prendre. Dans les endroits où nous avons perdu l’art de l’allaitement au cours de plusieurs générations, les tentatives d’allaitement des nouvelles mères peuvent facilement être sabotées par la désinformation. Si les petites bosses de la route ne sont pas lissées, les problèmes peuvent se développer jusqu’à ce que le sevrage semble inévitable. Cet article traite de certaines des solutions aux douleurs, bosses et bosses que vous pourriez ressentir en tant que mère allaitante et aborde certains des mythes les plus courants au sujet de la mammite.

Douleur dans les mamelons

A lire également : Dans quelle position dormir au début de la grossesse ?

La cause la plus fréquente de fissures du mamelon est une mauvaise prise de votre bébé au sein ou le fait qu’il n’utilise pas sa langue. correctement, peut-être en raison d’un tonus musculaire élevé ou d’un frein court (la membrane sous la langue). Dans ces circonstances, votre mamelon est pressé et frotté contre le palais dur du bébé, et des ampoules, des fissures et des égratignures apparaîtront rapidement. Une fois que vos mamelons sont endommagés, vous êtes plus vulnérable à la mammite ou aux infections des mamelons, qu’elles soient bactériennes ou fongiques. Consultez les Causes de la douleur au mamelon pour un guide sur cette question et Que puis-je porter sur mes mamelons lorsqu’ils font mal, où diverses idées de traitement sont abordées.

Si possible, bien sûr, il est préférable d’éviter d’avoir des douleurs aux mamelons ou de les endommager en demandant de l’aide à votre instructeur LLL ou à un consultant en lactation certifié (IBCLC) dès le début.

A découvrir également : Comment laver un pouf avec des perles de polystyrène ?

Congestion et mammite : lisser les bosses

Qu’est-ce qu’un coffre congestionné ?

Une poitrine bouchante est une poitrine très remplie de lait. La congestion est un processus apparition naturelle qui survient quelques jours après la naissance du bébé avec « la montée » du lait. Avec des tétées fréquentes, une bonne position, une prise en main correcte et une compréhension du fonctionnement de la capacité de stockage des seins, la congestion n’est normalement pas un problème dans les premiers jours et est un signe d’une production de lait saine. Toutefois, si votre bébé ne tient pas bien au sein, il se peut que vos seins soient trop pleins, une situation qui peut se produire à tout moment pendant l’allaitement.

Au premier signe de congestion trop inconfortable, exprimer suffisamment de lait pour être à nouveau à l’aise empêchera la situation de s’aggraver. Essayer de comprendre pourquoi cela s’est produit empêchera que cela se reproduise (par exemple, si votre bébé mange peu ou ne va pas bien, ou s’il a dormi plus longtemps que d’habitude). Votre moniteur LLL ou IBCLC peut vous aider à identifier ce qui a pu causer la congestion et à vous suggérer comment améliorer la position ou la prise en main.

En drainant les seins enflés à l’aide d’un massage, en appliquant des compresses froides et des médicaments anti-inflammatoires, vous pouvez éviter de vous retrouver avec une mammite ou pire – un abcès. Voir Seins congestionnés pour plus de conseils sur la façon de soulager la congestion (y compris l’utilisation ou non de l’extracteur et la façon d’aider le bébé lorsque le sein est tellement congestionné qu’il ne peut pas tenir). Lorsque la congestion est très importante, il peut être difficile pour le lait de s’écouler. Voir Relieve Congestion When Milk Doesn’t Flow pour une large discussion d’idées et de conseils sur cette situation.

Qu’est-ce qu’un conduit bloqué ?

Le lait maternel est produit et stocké dans des cellules productrices de lait appelées alvéoles et s’écoule dans le mamelon par de petits tubes ou canaux. Si l’un de ces conduits devient épais et bouché, cela peut créer un blocage. Le lait qui est retenu derrière le blocus n’a nulle part où aller et la rétention le lait crée une bosse douloureuse dans la poitrine. Les canaux souvent bloqués sont rapidement fixés par le bébé en suçant bien le sein affecté, en accordant une attention particulière à la position et à la prise en main. Il aide également à l’éliminer en appuyant doucement et en massant la masse pendant la prise. Dans Blocked Conduit, Nikki explique comment elle a rapidement résolu son conduit bloqué à l’aide d’un moniteur LLL et il y a d’autres idées dans le conduit de lait bloqué.

Qu’est-ce que la mammite ?

Beverley, Adam et Presley par Lisa Scott Photography La mammite est une inflammation douloureuse de la poitrine. Elle survient généralement après une période de congestion thoracique qui n’a pas été résolue. Il peut y avoir une bosse dans la poitrine, la peau de votre poitrine peut être rouge et vous pouvez présenter des symptômes typiques de la grippe tels que des frissons, une forte fièvre et une sensation de malaise général. Les symptômes de la fièvre surviennent généralement avec ou sans infection bactérienne. protéines du corps au lait (cytokines) qui entrent en contact avec les tissus environnants lorsque le lait maternel ne peut pas être drainé. Une infection bactérienne peut se développer plus tard si vous n’agissez pas rapidement pour vider votre poitrine.

La mammite est plus susceptible de survenir si un ou plusieurs facteurs de risque sont présents, tels qu’un mamelon endommagé ou fissuré, un blocage des conduits de lait ou des pores du mamelon, ou une congestion prolongée. La présence d’un diabète sucré insulino-dépendant peut également être un facteur déclencheur (Walker, Breastfeeding Management for the Clinician 2013).

Au premier signe de mammite, il est important de soulager toute congestion avec des goûts/extractions fréquentes ainsi que des massages et une compression thoracique pour un drainage complet de la poitrine. L’application de rhume peut réduire l’inflammation entre les tétées et des médicaments anti-inflammatoires appropriés aideront à réduire la douleur et inflammation. Voir Symptômes et traitement de la mammite pour plus d’informations.

Dissoudre les mythes sur la mammite

Pouvez-vous continuer à allaiter à partir d’un sein avec une mammite ?

Oui. Vous pouvez continuer à allaiter. Il est important de garder le sein vidé du lait. De nombreuses mammites ne sont pas infectieuses, mais même si vous souffrez d’une infection thoracique, rien ne permet de penser qu’il n’est pas sécuritaire de continuer à allaiter (Mohrbacher, N. Simple Breastfeeding Answers ; 2010 ; Academy of Breastfeeding Medicine, 2014).

Si vous souffrez de mammite, aurez-vous besoin d’antibiotiques ?

Non, vous n’aurez pas nécessairement besoin d’antibiotiques, surtout si vos symptômes sont légers et s’améliorent avec le traitement de la mammite. Toutefois, si vous ne commencez pas à vous sentir mieux dans les 12 à 24 heures ou si vos symptômes sont graves, vous devriez consulter votre médecin et discuter d’un traitement antibiotique (Academy of Médecine de l’allaitement maternel, 2014).

resserrement du soutien-gorge peut-il aider à lutter contre la mammite ? Le

Non. Un soutien-gorge de soutien spécial peut vous aider à vous sentir à l’aise, mais serrer votre soutien-gorge et ne pas exprimer votre lait pour être confortable aggravera probablement la congestion, avec un risque plus élevé de mammite (si ce n’est pas déjà le problème) et un risque de réduction de la production de lait. Le port d’un soutien-gorge serré ou d’un autre vêtement serré est une cause fréquente de mammite car il limite l’écoulement du lait.

Le pompage du lait pendant la mammite aggravera-t-il le problème ?

Non. Il est important de garder la poitrine bien drainée pendant un épisode de mammite. Dans d’autres cas, le fait de pomper trop de lait peut surestimer le sein et produire plus de lait que nécessaire, ce qui pourrait entraîner une congestion et une mammite. Lors d’un épisode de mammite, il est important d’allaiter souvent ou d’exprimer le lait pour être confortable si votre bébé ne peut pas retirer le lait à un rythme qui vous aide.

Abcès thoracique

Carla & Blaze par Denise Burrows Photographie Une complication rare de la mammite qui n’a pas été soignée est la formation d’un abcès dans la poitrine. Avec un abcès, le corps se protège de l’infection en isolant la zone touchée. Le centre de l’abcès contient des déchets ou du pus, qui sont le résultat de la tentative de notre corps de lutter contre l’infection. Ceci est généralement causé par Staphylococcus aureus (une bactérie). Une fois que ce sac de pus infectieux est encapsulé à l’intérieur de la poitrine, il n’y a plus d’endroit où s’écouler pour faciliter la guérison. Les différentes options de traitement dépendent de la taille de l’abcès et peuvent inclure un lot d’antibiotiques ainsi qu’une aspiration avec juga, un drainage par cathéter ou une incision chirurgicale et un drainage. Pour plus d’informations sur les options de traitement symptômes et symptômes d’un abcès thoracique voir Est-ce que j’ai un abcès thoracique ?

Une bosse douloureuse à l’aisselle

Il est fort probable qu’un renflement apparaisse dans votre aisselle lorsque vous êtes congestionné, car le tissu mammaire s’étend dans cette zone, appelée queue de Spence. L’utilisation des idées pour les seins congestionnés aidera à réduire cette congestion. Parfois, le tissu mammaire de l’aisselle ou d’autres parties du corps le long de la « crête mammaire » peut d’abord être congestionné après l’accouchement, sans fuite de lait. En utilisant des compresses froides, ces zones « feront passer le message » pour arrêter la production de lait.

Kystes de lait

Une masse mammaire inattendue qui semble aller et venir en fonction de la masse mammaire pourrait être une galactocèle . Un kyste rempli de lait qui peut être diagnostiqué par échographie ou en prélevant un simple échantillon de matière au centre de la kyste. Le contenu est généralement plus épais que le lait et ressemble davantage au beurre. Ce type de kyste n’est normalement pas douloureux et disparaîtra à la fin de l’allaitement. Il est possible de drainer le kyste, mais il se remplit souvent à nouveau.

Autres forfaits

Si vous vous inquiétez d’une masse mystérieuse qui n’est pas rapidement résolue, parlez-en à un professionnel de la santé. Bien qu’il ne soit pas courant chez les mères qui allaitent, il est important d’exclure toute possibilité de cancer du sein et de nombreux tests diagnostiques sont compatibles avec l’allaitement. Voir les bosses mammaires pour plus d’informations.

Le support est essentiel

Si vous avez du mal à faire avancer l’allaitement maternel, il est essentiel d’obtenir de l’aide et du soutien pour surmonter l’une des difficultés mentionnées ci-dessus. Il existe presque toujours des solutions d’allaitement aux problèmes d’allaitement. Contactez votre instructeur LLL ou IBCLC dès que possible lorsque des problèmes apparaissent et vous aidera à remettre la lactation dans son cours.

Philippa Pearson-Glaze est instructrice LLL depuis 2002 et IBCLC depuis 2011. Elle vit dans les West Midlands, au Royaume-Uni, avec son mari et ses quatre enfants adultes âgés de 12 à 21 ans. Elle est rédactrice en chef de la publication LLLI Leader Today et travaille actuellement pour le Comité de liaison professionnelle de la Ligue La Leche en Grande-Bretagne. Philippa écrit également régulièrement pour son site d’information BreastfeedingSupport.

vous pourriez aussi aimer