Quelle aide de la CAF après 3 ans ?

Votre enfant a maintenant 3 ans et il est sur le point de faire son entrée à la maternelle comme cela est de rigueur depuis l’année 2019. Jusqu’à ces trois ans, vous avez bénéficié de différentes aides pour son encadrement, entre autres le Paje, la prime naissance et adoption, le Prepare  et le complément de libre choix du mode de garde.

Certaines de ces aides prennent fin au bout de 3 ans pendant que d’autres diminuent. Alors, à quoi vous attendre pour votre enfant au moment où il commence la maternelle. On vous en dit davantage dans cet article.

A découvrir également : Quelle doit être la taille nécessaire pour rouler sur le siège avant d'une voiture en 2021 ?

Des allocations familiales sont disponibles pour des enfants d’au moins 3 ans

Vous pouvez bénéficier des allocations familiales seulement à partir du deuxième enfant. Cette allocation est dépendante de vos revenus. C’est à compter du mois suivant la naissance de votre deuxième enfant que vous allez commencer à recevoir le montant des allocations familiales. Pour connaître exactement à quoi vous attendre, vous pouvez utiliser le simulateur en ligne de la CAF.

Une fois connecter sur le site de la CAF, renseignez le nombre d’enfants que vous avez à charge ainsi que le montant de vos revenus imposables. Notez que le montant des allocations familiales auxquelles vous avez droit est majoré lorsque les enfants grandissent.

Lire également : Optimisez l'organisation de vos vacances en famille pour des souvenirs inoubliables

Allocations de rentrée scolaire pour enfant scolarisé

Comme son nom l’indique, vous devez avoir un enfant qui commence sa scolarisation en école élémentaire pour prétendre à cette aide. En d’autres termes, cette allocation concerne les enfants qui vont avoir 6 ans. L’allocation rentrée scolaire (ARS) va être majorée pour les adolescents (entre 11 et 14 ans) et pour les enfants âgés entre 16 et 18 ans.

Le montant de l’allocation qui doit vous être attribuée est calculé sur la base de vos revenus deux ans avant l’année de calcul. À titre d’exemple, pour la rentrée scolaire 2022, c’est votre revenu de l’année 2020 qui va servir de base de calcul. La bonne nouvelle est que ce montant est versée automatiquement lorsque vous êtes éligible (allocataire).

Vous n’avez pas besoin de faire une demande au préalable. Pour la rentrée 2021 – 2022, le montant de l’ARS était compris entre 376,98 et 411, 56 euros selon l’âge de l’enfant. Vous pouvez avoir plus de détails sur les montants officiels en visitant le site aide-social.fr.

aide de la CAF après 3 ans

Le complément familial versé par la CAF

Cette aide versée par la Caisse d’allocations familiales (CAF) ou par la MSA (Mutualité sociale agricole) est exclusivement destinée aux familles dont le dernier enfant à charge a plus de 3 ans. Votre revenu ne doit pas être supérieur à un certain seuil pour pouvoir bénéficier de cette aide.

Comme pour l’ARS ; le complément familial est calculé à l’année N-2 (c’est-à-dire que ce sont vos revenus de 2020 qui serviront de base de calcul pour le complément à percevoir en 2022). Le montant de base est fixé par la CAF (vous pouvez consulter la valeur de ce dernier en allant sur le site officiel), mais il va fluctuer en fonction des revenus du ménage (couple avec un seul revenu/deux revenu, parent isolé) ainsi que du nombre d’enfants.

Le complément de libre choix de garde payé par le CAF et le Pajemploi

Le complément de libre choix du mode de garde est versé lorsque votre enfant est gardé par une assistance maternelle, dans une micro crèche ou à domicile. Cette aide se décompose en deux parties principales que sont : une aide CAF prévue pour le paiement des charges sociales de la personne en charge de la garde de votre enfant et une aide Pajemploi à la garde à domicile que vous recevez directement dans votre compte en banque.

Le montant de l’allocation Pajemploi va dépendre de vos ressources  ainsi que de l’âge de l’enfant qui est gardé. Les valeurs actualisées des montants dus peuvent être consultées sur le site officiel de la CAF. Cette aide connait une majoration pour des cas spéciaux (parents handicapés ou garde de nuit) et s’arrête définitivement à l’âge de 10 ans.

L’aide personnalisée au logement pour les familles ayant un enfant de plus de 3 ans

L’aide personnalisée au logement (APL) est une prestation sociale de la CAF qui permet de réduire le montant de votre loyer mensuel. Cette aide est destinée aux familles qui louent un logement et peut également être versée pour les personnes en colocation ou encore dans des foyers. Pour pouvoir bénéficier de l’APL, vous devez remplir certaines conditions relatives à vos ressources financières ainsi qu’à votre situation familiale.

Après 3 ans, vous pouvez prétendre à cette allocation si vous avez un enfant à charge et que celui-ci a dépassé l’âge de trois ans. Le montant alloué varie selon plusieurs critères tels que la composition du foyer, ses revenus ainsi que sa situation géographique. Plus votre famille compte d’enfants et moins vos ressources sont élevées, plus le montant perçu sera important.

Il faut noter que depuis octobre 2016, il n’est plus possible d’obtenir une aide au logement si on vit chez ses parents, sauf exception (parents âgés). Par conséquent, pour les jeunes parents souhaitant vivre indépendamment avec leur progéniture, ils peuvent désormais y prétendre après 3 années passées sous le toit familial.

Pour effectuer une demande d’APL auprès de la CAF ou en savoir davantage sur les conditions requises pour bénéficier du dispositif après trois années écoulées avec son enfant, rendez-vous sur le site officiel de la caisse d’allocations familiales ou directement auprès des guichets disponibles près de chez vous.

Les aides pour les familles monoparentales ayant un enfant de plus de 3 ans

Les familles monoparentales sont également éligibles à certaines prestations de la CAF après trois années passées avec leur enfant. Effectivement, cette situation parentale peut entraîner des difficultés financières importantes et l’organisme a mis en place plusieurs dispositifs pour aider ces foyers.

Le premier d’entre eux est le complément de libre choix du mode de garde. Cette aide permet aux parents isolés qui travaillent ou reprennent une activité professionnelle de faire garder leur(s) enfant(s) par une assistante maternelle agréée ou dans une crèche. Pour pouvoir bénéficier de ce dispositif, il faut avoir un enfant âgé entre 3 et 6 ans inclus et justifier d’une activité salariée dont le temps partiel ne doit pas dépasser 80% (sauf exception). Le montant versé varie selon les revenus du foyer mais peut atteindre jusqu’à 800 euros par mois. Pensez à bien noter que le complément de libre choix du mode de garde n’est cumulable qu’avec certaines aides telles que l’allocation logement familial ou encore la prime d’activité.

Le deuxième dispositif est l’aide à la garde d’enfant à domicile, qui s’adresse également aux parents solos ayant un enfant âgé entre 3 et 6 ans inclus. Elle permet quant à elle, sous conditions, d’embaucher une personne pour garder son enfant chez soi pendant ses heures de travail ou lorsqu’on suit une formation professionnelle. Les modalités diffèrent selon si vous employez directement votre intervenante • dans ce cas, vous êtes considérée comme un particulier employeur et devez effectuer les démarches adéquates • ou si vous passez par une entreprise agréée.

Il existe aussi le complément de libre choix d’activité, qui permet aux parents isolés ayant un enfant âgé entre 3 et 6 ans inclus (ou en situation de handicap) de s’occuper eux-mêmes de leur progéniture. Il est versé sous conditions de ressources et peut atteindre jusqu’à 400 euros mensuels.

Si vous êtes une famille monoparentale avec un enfant âgé de plus de trois ans, n’hésitez pas à contacter votre CAF pour connaître vos droits et les aides dont vous pouvez bénéficier pour faire face à différentes situations professionnelles ou personnelles que la vie pourrait mettre sur votre chemin.

vous pourriez aussi aimer